02. Artistes

Fabien Giraud & Raphaël Siboni

retour à la liste

Piste pédagogique

Télécharger la fiche pédagogique

FABIEN GIRAUD & RAPHAEL SIBONI
Nés en 1980 et 1981

Vivent et travaillent à Paris, France

Œuvre
1834 - La mémoire de Masse, 2015
Projection vidéo (une partie des images de la vidéo sont de la modélisation 3D) / son

| Le macLYON

Description

Une vidéo avec 3 plans distincts qui ne constituent pas pour les artistes une linéarité narrative.
Description de chacun des plans :
-        Gros plan d’une jument en train de mettre bas. À la fin de la vidéo, sont filmés les premiers pas du poulain.
-        Gros plan d’un métier à tisser, d’une carte perforée. Est filmé un métier à tisser Jacquard.
(Ces passages de la vidéo ne sont pas tout de suite descriptibles pour le spectateur qui ne comprend que petit à petit ce qui se joue devant lui. L’utilisation du gros plan ou plan rapproché perd notre regard.)
-        Une émeute a lieu dans la traboule de la cour des Voraces. Devant nous, spectateurs, des centaines de corps tombent, courent, se heurtent, une impression de chaos, de panique, de violence nous imprègnent. Ce sont des canuts.
L’émeute est faite en image de synthèse. Les artistes ont utilisé un logiciel de modélisation 3D (programme d’intelligence artificielle utilisé pour simuler des mouvements de foule) qui utilise des algorithmes (l’algorithme est le point de départ de la série vidéo « The unmanned »). Attention, les artistes insistent ce n’est pas de l’animation 3D !
Les sons (souffle / respiration de la jument, bruit de caméra, cris de révolte, bruit du métier à tisser) de la vidéo sont synthétiques et travaillés également avec des logiciels d’algorithme. Leur réalisme poussé à l’extrême bascule dans l’irréel.

Pistes d’exploitation 

Référence à la révolte des Canuts de 1831, où certains étant contre l’automatisation avaient cassé des métiers à tisser Jacquard (même si ce ne fut pas la raison première de cette révolte).
Cette machine par l’utilisation de carte perforée constitue les prémices de l’informatique.
Une idée cyclique de la technologie est présente dans l’œuvre : une émeute simulée en 3D par l’outil même qu’elle combat, l’informatique.
Également, les artistes se réfèrent notamment à travers la naissance du poulain à la question de motricité, de naissance du mouvement, d’un mouvement. Qu’est ce qui anime l’animal à marcher, l’ouvrier à se révolter ?
Les artistes travaillent sur l’algorithme, la notion de mathématique discrète plus précisément de discrétisation en informatique (idée de non continu) .

Pour en parler 

-        Projection vidéo, son, images en partie créées à partir de la modélisation 3D.
-        Importance de la notion de mouvement, du rythme, impact du son.
-        Réalité historique / documentaire et fiction.
-        Histoire de Lyon : révolte des canuts 1831 mais aussi le métier à tisser Jacquard.
-        Les mathématiques : algorithme, discrétisation.
-        L’informatique : intelligence artificielle de certain logiciel de simulation. 

Pistes pédagogiques, liens aux programmes 

4° : Images et réalité. Le documentaire. Fiction et réalité. Représentation d'un événement.
Image et histoire.
Première spécialité : la figuration. « Figuration et temps conjugués ».
Première option facultative : La représentation, procédés, processus, codes.

Back


Galerie
Fabien Giraud & Raphaël Siboni 3 photos
1/0

© Fabien Giraud / Raphaël Siboni

Fabien Giraud & Raphaël Siboni
La Mémoire de masse - Création Biennale 2015
La vie moderne | Le Musée d'art contemporain de Lyon (macLYON)
2/0

© Fabien Giraud / Raphaël Siboni

Fabien Giraud & Raphaël Siboni
La Mémoire de masse - Création Biennale 2015
La vie moderne | Le Musée d'art contemporain de Lyon (macLYON)
3/0

© Fabien Giraud / Raphaël Siboni

Fabien Giraud & Raphaël Siboni
La Mémoire de masse - Création Biennale 2015
La vie moderne | Le Musée d'art contemporain de Lyon (macLYON)