02. La méthode Veduta

Veduta est un terme italien utilisé par les peintres de la Renaissance et qui signifie vue. La vue consistait alors à ouvrir une fenêtre dans la perspective de la toile peinte pour voir ailleurs. Dès le XVIIIe siècle un courant de peinture appelé Vedutisme voit le jour, il y est question des premières représentations des villes. À l’image des peintres de la Renaissance, Veduta – dans la Biennale – propose de voir ailleurs. Véritable laboratoire de création visuelle, la plateforme Veduta est un lieu de convergence entre trois acteurs : l’art, comme expérience de l’ensemble de la création du visuel, l’amateur, comme acteur du projet curatorial, et la ville comme lieu et comme espace contextuel du projet.

En 2009 nous avions tracé, dans Le spectacle du quotidien, un chemin balisé de cinq étapes : fabriquer l’art, habiter l’art, manger l’art, parler et penser l’art. 2011 fut une expérimentation du musée ; quatre formes en redéfinissent alors les limites : le Cube Blanc, la Boîte Noire, le Kiosque et le Musée du XXIe siècle de Yona Friedman. En 2013 plus de 70 maisonveduta accueillaient l’art dans des appartements, des souterrains, des cages d’escaliers…1 L’édition 2015 est un récit des «modernités singulières» qui depuis 1991 interrogent à chaque biennale notre rapport à la géohistoire du moderne.

Il faut donc pour concevoir Veduta «redevenir» un crieur public et arpenter le territoire à la recherche du regardeur. Depuis 2009, chemin faisant, la méthode Veduta s’est affinée pour développer des «outils» que nous définissons ci-dessous :

Faire territoire
de mars à septembre 2014 il faut parcourir le territoire de la Métropole pour convaincre des villes de devenir partie prenante de Veduta 2015. Tout l’enjeu tient en cette phrase : « nous sommes incapables de vous décrire le projet que nous voulons faire car il devra naitre de la rencontre entre l’art, les lieux et les habitants. Cependant, il est nécessaire que vous vous engagiez à nos côté sans savoir où nous allons ».

Faire oeuvre
De septembre 2014 à février 2015, une fois le territoire défini, nous traçons des parcours à partir du mot «moderne». Il faut trouver des haltes pour que s’installe l’oeuvre, des fragments urbains pour y inviter des artistes et ainsi de suite. Il faut construire des intuitions.

Faire avec
Puis de mars à septembre 2015, il faut trouver avec qui faire le voyage de Veduta. Il y a les élus et les techniciens des villes, bien entendu, mais il y a surtout l’Autre – le grand public, les empêchés, les amateurs, les habitants, les citoyens etc. – que toute institution culturelle souhaite rencontrer. Pour cela, il faut une école de l’amateur, faire du porte à porte…

L’école de l’amateur
Une à deux fois par semaine, Veduta invite les habitants à expérimenter l’art contemporain. L’«amateur», le «curieux», le «connaisseur», quel que soit leur niveau d’étude et de connaissance, produisent du sens en manipulant des oeuvres d’art. En devenant ambassadeur du projet sur son propre territoire, l’amateur fabrique Veduta.

Le Porte à porte
Trois médiatrices de l’équipe Veduta toquent à votre porte, vous ouvrez. Elles ne vendent rien, ne distribuent rien, elles vous proposent simplement de prendre 5-10 minutes pour engager une conversation autour l’art contemporain. Une vidéo projetée sur le mur de votre salon, une photographie posée sur une chaise, une sculpture posée sur votre table basse, quelques consignes pour réaliser une oeuvre chez vous, l’art s’installe chez vous le temps d’un échange.

La Rencontre avec une oeuvre
Veduta organise des rencontres avec une oeuvre partout où il n’y en a pas. Expérience «limite» de l’exposition, elle consiste à sortir une oeuvre d’art des collections publiques pourl’exposer, pendant un temps très court dans des lieux aussi attendus qu’inattendus, et à engager une discussion avec un groupe invité pour l’occasion ou simplement un passant que l’on croise.

Les Protocoles d’artistes
Une oeuvre d’art peut-elle être réalisée par tout un chacun avec un mode d’emploi ? Veduta en 2015 tente l’expérience et vous propose d’interpréter les modes d’emploi laissés par des générations d’artistes du XXe siècle.

1 Voir les sites archives des biennales 2009, 2011 et 2013 sur labiennaledelyon.com



Galerie
Veduta 48 photos
1/0

© Stéphane Rambaud


Résidence Saint-Cyr-au-Mont-d'Or - 2015
Veduta | EHPAD Le Domaine de la Chaux
2/0

© Stéphane Rambaud


Résidence Saint-Cyr-au-Mont-d'Or - 2015
Veduta | EHPAD Le Domaine de la Chaux
3/0

© Stéphane Rambaud


Résidence Saint-Cyr-au-Mont-d'Or - 2015
Veduta | EHPAD Le Domaine de la Chaux
4/0

© Stéphane Rambaud


Résidence Saint-Cyr-au-Mont-d'Or - 2015
Veduta | EHPAD Le Domaine de la Chaux
5/0

© Stéphane Rambaud


Résidence Saint-Cyr-au-Mont-d'Or - 2015
Veduta | EHPAD Le Domaine de la Chaux
6/0

© Stéphane Rambaud


Résidence Saint-Cyr-au-Mont-d'Or - 2015
Veduta | EHPAD Le Domaine de la Chaux
7/0

© Blaise Adilon


Résidence Saint-Cyr-au-Mont-d'Or - 2015
Veduta | EHPAD Le Domaine de la Chaux
8/0

© Blaise Adilon


Résidence Saint-Cyr-au-Mont-d'Or - 2015
Veduta | EHPAD Le Domaine de la Chaux
9/0

© Stéphane Rambaud


Résidence Cité des Étoiles - URDLA - 2015
Veduta | Cité des Étoiles
10/0

© Stéphane Rambaud


Résidence Cité des Étoiles - URDLA - 2015
Veduta | Cité des Étoiles
11/0

© Stéphane Rambaud


Résidence Cité des Étoiles - URDLA - 2015
Veduta | Cité des Étoiles
12/0

© Stéphane Rambaud


Résidence Cité des Étoiles - URDLA - 2015
Veduta | Cité des Étoiles
13/0

© Stéphane Rambaud


Résidence Cité des Étoiles - URDLA - 2015
Veduta | Cité des Étoiles
14/0

© Laurie Chevrot


Résidence Cité des Étoiles - URDLA - 2015
Veduta | Cité des Étoiles
15/0

© Mélanie Fagard


Résidence Cité des Étoiles - URDLA - 2015
Veduta | Cité des Étoiles
16/0

© Mélanie Fagard


Résidence Cité des Étoiles - URDLA - 2015
Veduta | Cité des Étoiles
17/0

© Laurie Chevrot


Résidence Cité des Étoiles - URDLA - 2015
Veduta | Cité des Étoiles
18/0

© Laurie Chevrot


Résidence Cité des Étoiles - URDLA - 2015
Veduta | Cité des Étoiles
19/0

© Mélanie Fagard


Relais protocole -
Veduta |
20/0

© Mélanie Fagard


Relais protocole -
Veduta |
21/0

© Mélanie Fagard


Relais protocole -
Veduta |
22/0

© Elsa Vinçon


Roue de bicyclette -
Veduta |
23/0

© Elsa Vinçon


Roue de bicyclette -
Veduta |
24/0

© Elsa Vinçon


Roue de bicyclette -
Veduta |
25/0

© Elsa Vinçon


Roue de bicyclette -
Veduta |
26/0

© Mélanie Fagard


Médiation à Saint-Cyr-au-Mont-d'Or -
Veduta |
27/0

© Mélanie Fagard


En bas de chez moi -
Veduta |
28/0

© Mélanie Fagard


En bas de chez moi -
Veduta |
29/0

© Mélanie Fagard


En bas de chez moi -
Veduta |
30/0

© Mélanie Fagard


En bas de chez moi -
Veduta |
31/0

© Lucas Manificat


En bas de chez moi -
Veduta |
32/0

© Lucas Manificat


En bas de chez moi -
Veduta |
33/0

© Lucas Manificat


En bas de chez moi -
Veduta |
34/0

© Lucas Manificat


En bas de chez moi -
Veduta |
35/0

© Lucas Manificat


En bas de chez moi -
Veduta |
36/0

© Mélanie Fagard


Scolaires -
Veduta |
37/0

© Mélanie Fagard


Scolaires -
Veduta |
38/0

© Mélanie Fagard


Action médiation -
Veduta |
39/0

© Blaise Adilon


Une terrible beauté est née -
Veduta | Centre Culturel Charlie Chaplin
40/0

© Blaise Adilon


Une terrible beauté est née -
Veduta | Centre Culturel Charlie Chaplin
41/0

© Blaise Adilon


L'ancien et les modernes -
Veduta | Musée Africain, Lyon 7
42/0

© Blaise Adilon


L'ancien et les modernes -
Veduta | Musée Africain, Lyon 7
43/0

© Blaise Adilon


Copie conforme... moderne -
Veduta | Fondation Bullukian, Lyon 2
44/0

© Blaise Adilon


Copie conforme... moderne -
Veduta | Fondation Bullukian, Lyon 2
45/0

© Blaise Adilon


Copie conforme... moderne -
Veduta | Fondation Bullukian, Lyon 2
46/0

© Blaise Adilon


Partage d'exotismes -
Veduta | Salle des Pavillons, Lyon 7
47/0

© Blaise Adilon


Partage d'exotismes -
Veduta | Salle des Pavillons, Lyon 7
48/0

© Blaise Adilon


Partage d'exotismes -
Veduta | Salle des Pavillons, Lyon 7